concours dessin canard

Elever des oies : Que faut-il savoir ?

Vous avez envie d’élever des oies mais vous ne savez pas trop par où commencer ? Il faut savoir que les oies sont des animaux faciles à élever. Les oies peuvent être élevées dans plusieurs buts : pour leurs œufs, leur chair, leur duvet ou bien simplement en tant qu’animal de compagnie. Dans tous les cas, il est nécessaire de connaître les bases pour élever des oies chez soi. On vous dit tout ce qu’il faut savoir dans notre article !

 

 

  • Qui sont les oies ?

Comme nous vous le disions en introduction, les oies sont des animaux faciles à élever. Elles sont rustiques et peuvent vivre environ une dizaine d’années. Au niveau de leur apparence physique, leur taille, poids et couleur varient selon les races choisies.

 

Les oies ont pour réputation d’être intelligentes. Effectivement, elles répondent à leur nom et ont une très bonne mémoire. De plus, elles ont une ouïe très sensible, ce qui en font de très bonnes gardiennes puisqu’elles peuvent avertir en cas d’actions inhabituelles proches de la maison. En revanche, elles peuvent parfois être un peu bruyantes, ce qui peut être embêtant si les voisins sont proches de chez vous.

 

Trois oies dans leur enclosPour commencer à élever des oies, le mieux est de les adopter avant l’âge de six semaines et d’aller les voir dans l’enclos deux fois par jour pour qu’elles s’habituent à votre présence. Vous serez amusé de voir qu’elles suivront tous vos mouvements ! Dans tous les cas, soyez doux avec elles pour que vos oies ne soient pas apeurées et qu’elles aient confiance en vous.

 

Ce qu’il faut savoir avant d’élever des oies, c’est que ce sont des animaux grégaires, c’est-à-dire qu’elles vivent en groupe. De ce fait, n’élevez pas une oie seule car elle ne pourrait pas le supporter. Si vous voulez adopter qu’une oie, il sera nécessaire de l’intégrer avec des canards et/ou des poules. Dans ce cas, il est recommandé de mélanger les différentes espèces quand les animaux sont jeunes. Sinon, il va falloir un temps d’adaptation dans deux enclos séparés puis intégrer l’oie petit à petit avec les poules et/ou les canards. Dans tous les cas, il vaut mieux être assez vigilant sur ce qu’il se passe au sein de l’enclos, sinon il peut y avoir des conflits de territoire ou de nourriture.

 

 

  • Quel environnement pour les oies ?

Si vous voulez élever des oies, il est nécessaire d’avoir de l’espace. En effet, elles ont besoin de place comme la plupart des animaux de basse-cour, il faut compter environ 100m² par individu.

 

Sur le terrain des oies, herbeux de préférence, on pourra trouver deux choses importantes :

  • Un point d’eau, indispensable pour les oies car cela leur permet de laver leurs plumes, de barboter et de se reproduire s’il y a des jars (mâles) et des femelles.
  • Un abri pour protéger les oies de la pluie et du vent l’hiver, et du soleil lors de grosses chaleurs en période estivale. Il est important qu’il y ait au moins 2m² par animal pour que les oies ne se marchent pas dessus. De plus, pour leur bien-être, il est conseillé de recouvrir le sol d’une litière composée de paille pour isoler mais aussi pour que les oies puissent pondre tranquillement. Nous vous conseillons de changer la litière une fois par semaine. Veillez également à ce que l’air circule au sein de l’abri, d’autant plus que les déjections des oies sont très malodorantes.

 

Pour protéger les oies des différents prédateurs comme les renards ou les fouines, il est nécessaire de clôturer le terrain. L’abri pourra également servir à les protéger en rentrant les oies à l’intérieur pour la nuit.

 

 

  • L’alimentation des oies

 

Deux oies dans leur enclosLes oies sont gourmandes, elles adorent manger ! Elles trouveront la grande majorité de leur alimentation elles-mêmes en se nourrissant d’herbe, de trèfle, de pissenlits, de racines mais aussi de petits insectes comme les vers de terre.

 

Pour combler l’ensemble de leurs besoins nutritionnels, surtout en hiver car l’herbe est moins riche, il est nécessaire de donner à vos oies, chaque jour à heure fixe, des aliments complémentaires. Cela peut-être des aliments complets, des épluchures ou bien des légumes comme des carottes, des endives mais aussi des céréales comme le blé, l’avoine ou l’orge. Evitez de préférence le maïs qui aura tendance à engraisser les oies.

 

Enfin, veillez à ce que vos oies aient de l’eau propre et à volonté. Et vous l’aurez compris, si vous tenez à votre potager, pensez à le protéger avant que vos oies se régalent de tous vos légumes !

 

 

  • Quelle race d’oie choisir ?

Avant d’élever des oies, il faut choisir la race que vous voulez. Certaines races peuvent avoir des comportements et des modes de vie pouvant varier. Il est nécessaire de choisir la race qui vous convient le mieux.

 

Les principales races d’oies que l’on peut élever dans un jardin sont :

  • L’oie blanche : Également appelée oie des neiges, cette oie ne nécessite pas de soins particuliers et est très sociable. L’oie blanche est reconnue pour ses qualités de gardienne. Cependant, cette race migre, il faudra donc couper les ailes primaires des oies si vous ne voulez pas qu’elles s’enfuient.
  • L’oie normande : Cette race a pour avantage de pouvoir différencier les mâles des femelles assez facilement car les jars (mâles) sont entièrement blancs alors que les femelles sont blanches mais tachetées de gris. Cette race d’oie fait partie des mieux adaptées à la vie en jardin, elle s’élève très facilement !
  • L’oie cendrée : Cette race se distingue des autres oies par le bec et la tête qui peuvent être plutôt massifs. L’oie cendrée est très sociable même si elle reste l’oie la plus sauvage des oies domestiques.
  • L’oie de Toulouse : Il existe deux variétés d’oies de Toulouse, les oies sans bavettes et avec bavettes. La différence est que les oies sans bavettes sont plus petites, plus fines que les oies avec bavettes.

 

 

Conclusion

 

Ainsi, avant d’accueillir et d’élever des oies chez soi, il faut est nécessaire d’anticiper quelques réglages. Pour finir, l’oie pond ses œufs au printemps et les couve pendant 30 / 35 jours environ. Après cette période, de petits oisons naîtront ! Alors, cela souhaitez-vous élever des oies ?

Et pour avoir des conseils hebdomadaires sur tous les animaux de la basse-cour, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Instagram !

Allez viens ma cocotte !
Où nous trouver ?
Le Pré du clocher