fbpx

Que faut-il savoir sur la poule avant de l’adopter ?

Vous hésitez à adopter une poule ? Cet animal domestique est le troisième animal de compagnie en France et possède beaucoup d’avantages. En plus d’être rigolote, une poule permet de réduire les déchets organiques et d’avoir des bons œufs chaque jour ! Que vous viviez à la campagne ou en milieu urbain, adopter une poule est possible et adapté à tous. Mais avant d’adopter une poule pour la vie, il est important de savoir plusieurs choses pour bien s’en occuper. On vous explique les fondamentaux à savoir sur la poule avant de l’adopter !

 

 

  • Leur environnement

savoir_sur_la_poule_avant_adopter_3

savoir_sur_la_poule_avant_adopter_3

La première chose à se demander avant d’adopter une poule est de savoir si vous avez une surface assez dense pour elle. En effet, une poule aura besoin d’un poulailler mais elle aura également besoin de gambader dans un jardin pour se dégourdir les pattes et gratter la terre. En général, on préconise minimum 20 m² par poule. Votre poule ira dans l’ensemble de votre jardin donc si vous ne souhaitez pas qu’elle aille partout, n’hésitez pas à mettre du grillage pour délimiter son enclos.

Concernant le poulailler, il doit être choisi en fonction du nombre de poule que vous souhaitez adopter. Nous vous recommandons 2 m² par poule. L’idéal est de prévoir plus d’espace pour que vos poules ne soient pas à l’étroit et de les sortir tous les jours. Le poulailler doit avoir un perchoir car les poules apprécient dormir dessus mais également des endroits pour couver car c’est grâce à ça qu’elles pourront pondre de bons œufs.

Pour le confort de vos protégées, le poulailler ne devra pas être en plein soleil, ni en plein vent. Il faudra également s’assurer de la bonne étanchéité de la structure pour éviter l’humidité trop présente (qui peut engendrer différentes maladies pour vos poules).

Quotidiennement, il faudra consacrer environ dix minutes à vos poules pour entretenir le poulailler. En effet, il est nécessaire de retirer les fientes chaque jour car les bactéries et les parasites se développent très souvent dans les déjections des poules. De plus, pensez à vous munir de désinfectant anti-poux et de vermifuge. Plusieurs parasites peuvent atteindre les poules notamment les vers intestinaux et les poux broyeurs et rouges. Ces derniers peuvent être dangereux car s’ils ne sont pas traités, ils peuvent tuer une poule en quelques jours. Ainsi, une bonne hygiène du poulailler permet de préserver la bonne santé des poules.

Si vous envisagez d’adopter une poule, le mieux serait d’en adopter au minimum deux. Effectivement, la poule est un animal très sociable qui adore la compagnie alors il est important qu’une poule ne soit pas seule au risque qu’elle puisse déprimer. De plus, lorsque vous venez les voir, n’hésitez pas à leur parler car les poules adorent ça !

Les poules peuvent être de véritables proies de certains animaux terrestres comme les renards, les rats mais également les animaux aériens comme les rapaces ou bien les corbeaux. Pour protéger les poules, il est donc nécessaire que leur enclos soit sécurisé grâce à un grillage assez haut (1,5 à 2m) et suffisamment enterré mais également grâce à un filet à poser pour les prédateurs aériens.

 

 

 

  • Les différents types de poule

Lorsque l’on souhaite adopter des poules, il est nécessaire de s’intéresser aux races qui existent. En effet, les poules ont trois types de race : les poules d’ornement, poules pondeuses et les poules couveuses. Mais quelle est la différence entre les trois ?

La poule d’ornement est une variété de poules affectueuses mais dont la production d’œufs peut être assez faible. Cependant, une poule d’ornement a une espérance de vie plus longue que les autres poules, jusqu’à 10 à 15 ans en moyenne.

La poule pondeuse comme son nom l’indique est une variété de poule qui a une grande productivité d’œufs par an avec une ponte presque quotidienne. Cela permet d’obtenir des œufs pour une consommation régulière. Une poule pondeuse va vivre moins longtemps, entre 2 et 10 ans et va arrêter une ponte aussi fructueuse à partir de 5 ans.

La poule couveuse est une variété qui couve des œufs pour les amener à éclore afin d’avoir des poussins. Ce phénomène se fera naturellement si vous choisissez d’avoir un coq dans votre basse-cour.

Vous l’aurez donc compris, le choix de la variété de votre poule dépend donc de vos besoins.

Demandez conseil auprès de votre point de vente, qui saura vous proposer la race la plus adaptée à vos besoins.

 

 

  • L’alimentation des poules

 

Au niveau de l’alimentation des poules, ces dernières sont omnivores, autrement dit elles mangent de tout mais pas n’importe quoi ! Les poules ont besoin d’une alimentation variée.

Ce qui constitue l’alimentation de base est les céréales, les végétaux et les insectes. Les céréales représentent 60 à 70% de la ration journalière d’une poule, c’est donc une nourriture vitale pour elle. Les granulés et mélanges Le Pré Du Clocher sont des aliments de qualité développés pour couvrir l’ensemble des besoins des poules. Ils permettent de fournir une alimentation saine et équilibrée à vos poules.

Ensuite, vous pouvez compléter la nourriture de vos poules avec vos déchets organiques de cuisine, des coquilles d’huitres qui leur apporteront du calcium et du grit, indispensable à leur digestion. Vous pouvez également leur fournir des compléments alimentaires sous forme de larves ou d’insectes séchés pour améliorer la qualité de leurs plumes.

 

 

Conclusion

 

Vous avez désormais toutes les bases pour adopter vos poules ! La dernière chose à savoir est de penser à vérifier la réglementation de votre commune concernant les poulaillers. En effet, cela peut varier en fonction de l’environnement : milieu urbain, lotissement ou zone rurale. Pour adopter vos poules, vous pouvez en trouver en animalerie, sur des marchés ou bien auprès d’associations. « Poule pour tous » est notamment une association qui reconvertit les poules pondeuses en fin de carrière après avoir vécu en élevage. Certes, ces poules ne pondront plus autant qu’avant mais vous aurez le mérite de leur donner une seconde vie ! Alors, prêts à adopter des poules ?

Allez viens ma cocotte !
Où nous trouver ?
Le Pré du clocher