Illustration d'une chèvre

L’alimentation de la chèvre

De nos jours, il y a un animal qu’on aperçoit de plus en plus dans les jardins notamment dans les grands jardins, il s’agit de la chèvre ! En effet, qu’elle soit naine ou non, la chèvre est proche de l’homme et elle est de très bonne compagnie. En plus de cela, elle est surtout appréciée pour faire de l’écopâturage. Effectivement, la chèvre est efficace pour entretenir le jardin en le débarrassant des mauvaises herbes car elle mange presque tout ! Cependant, certains aliments peuvent être nocifs pour elle. Découvrons ensemble l’alimentation de la chèvre !

 

 

  • Le système digestif de la chèvre

 

La chèvre est un ruminant

Dans la famille des herbivores, on retrouve un groupe qui est les ruminants. Les ruminants sont les bovins, ovins et caprins ; autrement dit, ce sont les vaches, les moutons et les chèvres ! Les ruminants possèdent la particularité d’avoir plusieurs estomacs. Ces derniers permettent à la chèvre de régurgiter les aliments pour les mâcher à nouveau. C’est ce qu’on appelle la rumination !

photo de deux chèvres

Le système digestif de la chèvre permet de digérer la cellulose contenue notamment dans l’herbe, ce dont l’homme n’est pas capable. Cependant, le système digestif de la chèvre peut être fragile et il peut s’intoxiquer plus facilement que le mouton par exemple.

 

Le changement d’alimentation

La chèvre est un animal d’habitude. De ce fait, tout changement d’alimentation doit être fait progressivement. En effet, un changement d’alimentation brutal peut être dangereux pour les chèvres. Donc si vous voulez intégrer un nouvel aliment dans l’alimentation de votre chèvre, intégrez-le en douceur sur plusieurs jours pour ne pas perturber son organisme.

 

 

  • L’alimentation de la chèvre

 

Les aliments indispensables pour la chèvre

 

Comme nous le disions au début de cet article, la chèvre est un ruminant. De ce fait, la principale source de nourriture de la chèvre est de l’herbe de prairie. La chèvre est un animal qui mange beaucoup donc elle a besoin d’avoir un bel enclos pour pouvoir trouver une quantité de nourriture suffisante. Nous vous conseillons d’avoir environ 1 000m² divisé en deux enclos pour laisser la terre reposer et l’herbe repousser en changeant votre chèvre d’enclos régulièrement.

 

La chèvre ne mange pas seulement de l’herbe, elle peut brouter tout ce qu’il se trouve dans votre jardin. La chèvre aime être en hauteur et c’est pour cette raison qu’elle raffole manger des branchages, des feuilles qu’elle trouve dans les arbustes ou les arbres. Elle se nourrit également de mauvaises herbes, de haies, de parterres fleuris, des légumes du potager et mêmes les plantes épineuses. Oui, la chèvre mange de tout donc faites attention à ce que vous lui laisser à sa disposition !

 

En plus de la nourriture disponible dans son enclos, la chèvre a besoin que son alimentation soit complétée par d’autres choses. La chèvre a notamment besoin de foin sec de bonne qualité et en bonne quantité que vous pouvez mettre dans une mangeoire pour éviter qu’il soit souillé.

 

Comme pour tout être vivant, l’eau est indispensable à la chèvre qui peut boire jusqu’à 10 litres par jour ! Il faut donc que l’eau soit fraîche, propre et disponible à volonté pour votre chèvre. Pour combler les besoins de votre chèvre en minéraux, vous pouvez mettre une pierre à sel à sa disposition dans son enclos.

 

Les aliments interdits pour la chèvre

 

Même si la chèvre mange de tout, il y a certains aliments qui peuvent être mauvais pour sa santé. Il y a donc des aliments toxiques pour les chèvres qui sont proscrits comme c’est le cas :

– Des pommes de terre,

– Des tomates,

– Des choux,

– Du laurier,

– De l’hortensia,

– Du houx,

– Du bambou,

– Du sapin,

– Du lierre,

– Du thuya,

– Du troène…

 

Pensez donc à sécuriser l’enclos et à vérifier si ces éléments ne sont pas disponibles dans l’enclos de votre chèvre et même aux alentours de ce dernier. En effet, les chèvres peuvent manger certaines choses à travers les clôtures.

 

Enfin, il y a certains aliments avec lesquels il faut être attentifs car la chèvre peut facilement s’étouffer. C’est pourquoi les fruits, les légumes et le pain doivent être donnés en petits morceaux et toujours sans noyau !

 

Les friandises pour les chèvres

 

Si vous voulez faire plaisir à vos chèvres, vous pouvez leur donner quelques friandises en quantités limitées. Cela peut être des pommes, des poires, des bananes mais aussi des carottes crues, du céleri cru, des épinards crus ou bien des feuilles de noisetier. Les chèvres aiment également beaucoup les orties séchées (elles ne les mangent pas fraîches) !

 

L’alimentation de la chèvre en hiver

 

Même si les chèvres peuvent se nourrir seules, lorsque vient l’hiver, il peut être nécessaire de compléter leur ration. En effet, lorsque l’herbe n’est plus aussi abondante, il est important de leur donner du foin, des céréales ou bien des mélanges complets de matières premières pour combler l’ensemble de leurs besoins nutritionnels.

 

Pour remplacer l’herbe fraîche, vous pouvez mettre à disposition un mélange complet spécialement formulé pour les chèvres et les moutons. Ce dernier permet d’apporter un supplément en fibres et vitamines idéal en hiver pour lutter contre le froid !

 

 

  • L’intoxication alimentaire de la chèvre

Tout comme les humains, les chèvres peuvent souffrir d’intoxication alimentaire si elles consomment des aliments toxiques. Une chèvre n’est pas dans son état normal si elle semble abattue, qu’elle ne se déplace que très peu voire pas du tout ou bien qu’elle reste allongée. Dans ce cas, contactez directement votre vétérinaire car il s’agit d’une urgence.

 

Conclusion

 

Bien que la chèvre ne soit pas un animal difficile, il y a quand même certaines choses à savoir avant de l’adopter. Sachez qu’une chèvre est un animal sociable qui n’aime pas la solitude. Il est donc recommandé d’avoir au minimum deux chèvres et par conséquent avoir une surface de terrain suffisante !

Et pour avoir des conseils hebdomadaires sur tous les animaux de la basse-cour, n’hésitez pas à nous suivre sur Facebook et Instagram !

Allez viens ma cocotte !
Où nous trouver ?
Le Pré du clocher